CREDD

Conseil régional de l’environnement et du développement durable du Saguenay – Lac-Saint-Jean

Conseil régional de l’environnement et du développement durable du Saguenay – Lac-Saint-JeanLe Royaume de Nova Francia est un membre corporatif en règle du Conseil régional de l’environnement et du développement durable du Saguenay – Lac-Saint-Jean (CREDD).

Le Conseil régional de l’environnement du Saguenay – Lac-Saint-Jean est un organisme à but non lucratif qui existe depuis 1973. Il est reconnu, ainsi que les quinze autres conseils régionaux de l’environnement du Québec, à titre d’interlocuteur régional privilégié auprès du Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) pour la concertation en matière d’environnement, d’éducation relative à l’environnement et pour la promotion du développement durable. En 2001, le CRE a fait ajouter à sa désignation « développement durable » pour devenir ainsi le Conseil régional de l’environnement et du développement durable du Saguenay – Lac-Saint-Jean (CREDD) afin de mieux représenter le rôle et les mandats dévolus par le ministère. Le CREDD est membre du Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec. L’année 2011 a marqué les vingt ans d’existence du Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ ).

La mission du CREDD est d’assurer un rôle de protection de l’environnement dans un contexte de développement durable et ce, auprès de différentes instances régionales, de contribuer, par leur vision, à redéfinir notre relation avec l’aménagement du territoire et la gestion des ressources naturelles et de s’assurer que la cohérence entre les choix de développement et les engagements régionaux, nationaux et internationaux soient respectés.

Les aires protégées apportent de nombreux avantages et ce, à divers niveaux. En effet, sur le plan écologique, la production d’oxygène, la création et la protection des sols, l’absorption et la réduction des polluants, l’amélioration des conditions climatiques locales et régionales, la conservation des nappes aquifères, la régularisation et la purification des cours d’eau sont des exemples des bénéfices attribués aux aires protégées (extrait de mémoire, co-écrit avec CRECN).

Le CREDD croit qu’il est important de veiller au maintien des aires protégées et de favoriser la création de nouvelles aires, dû à la diversité faunique et floristique particulière de ces écosystèmes / territoires. Le CREDD a participé à la Table régionale d’analyse de carence en aire protégée (TRACA). Le principal mandat de la TRACA était d’étudier les scénarios des nouvelles aires protégées, contribuant à atteindre 12% au Québec, en fonction des contraintes écologiques et économiques (source : CRÉ Saguenay-Lac-Saint-Jean).

Le CREDD s’implique également dans la gestion de la forêt au sein des tables GIRT (gestion intégrée des ressources et du territoire) en siégeant sur les trois tables de la région. Son rôle y est de faire valoir les aspects environnementaux dans l’aménagement forestier.

Le conseil d’administration du Conseil régional de l’environnement et du développement durable du Saguenay – Lac-Saint-Jean est composé de 12 membres dont 6 membres provenant d’un organisme environnemental et 6 membres corporatifs provenant des secteurs suivants : agricole, communautaire, éducation, faune, individu, municipal, santé, socio-économique et syndicat. Deux postes au maximum peuvent être comblés par le même secteur.

Le Saguenay – Lac-Saint-Jean... là où se situe le Royaume de Nova Francia.

Le Saguenay – Lac-Saint-Jean… là où se situe le Royaume de Nova Francia.

Publicités