Jarl Alé de Basseville en entrevue sur la « première chaîne », en Russie

Jarl Alé de BassevilleLe délégué permanent au Royaume-Uni pour le Royaume de Nova Francia, Jarl Alé de Basseville, a encore une fois eu l’opportunité d’apporter son avis sur l’affaire Melania/Donald Trump lors d’une entrevue télévisée sur la « première chaîne », en Russie.

Nous vous rappelons que le 31 juillet 2016, celui-ci créa un véritable séisme politico-people international en acceptant de publier les photos qu’il avait prises de Melania Trump nue dans le New York Post, l’un des plus puissants journaux conservateurs américains.

Né à Bordeaux le 8 juillet 1970, Jarl Alé de Basseville est l’un des derniers descendants directs de la grande lignée des rois Viking et Normands. Il est aujourd’hui décidé à s’engager politiquement dans son pays, la France, au sein d’une Europe de culture et de traditions dont il se veut tous les jours l’un des représentants par son charisme et ses allures Viking. Ex-époux de Kiera Chaplin, la petite-fille du célèbre acteur, Jarl Alé de Basseville est l’auteur du livre « Mon Devoir », version française du livre « My Duty », publié aux Éditions Dédicaces, une maison d’édition fondée par le régent du Royaume de Nova Francia.

À propos de Pierviy Kanal, la « première chaîne »

channel_one-svgPierviy Kanal (en russe Первый канал), ce qui signifie « première chaîne », anciennement ORT pour Общественное Российское Телевидение, c’est-à-dire compagnie de la radio-télévision publique russe, est la principale chaîne de télévision nationale de Russie. Elle diffuse de nombreux programmes depuis ses studios moscovites, situés à proximité de la tour de radio-télévision « Ostankino », à destination de l’ensemble de la fédération de Russie, mais également dans les autres républiques de l’ex-union soviétique.

Depuis quelques années, la chaîne diffuse également une version internationale, diffusée sur plusieurs satellites en Europe et en Amérique du Nord.

Si la chaîne possède une licence publique et appartient en majorité (51 %) à l’État, des actionnaires privés sont entrés dans son capital depuis 1994. Depuis 1993, la chaîne est membre du réseau de l’Union européenne de radio-télévision, comme nombre de télévisions publiques européennes.

ORT est l’héritière directe de la télévision centrale soviétique, laquelle a vu le jour dès 1931. Les émissions régulières ont commencé en 1938 avec l’ouverture de studios à Moscou et Leningrad. À partir de 1951, la chaîne couvre la quasi-totalité du territoire soviétique.

Peu après l’éclatement de l’URSS, la chaîne est nationalisée par le gouvernement russe. Le 27 décembre 1991, l’un des premiers actes du président russe Boris Eltsine est la signature d’un décret présidentiel transformant la « Radio-télévision de l’union » (Gosteleradio) en « Radio-télévision de la fédération de Russie », sous le nom de « Kanal Ostankino », devenu ensuite ORT, ou première chaîne.

En 2011, l’homme d’affaires Iouri Kovaltchouk s’est porté acquéreur de 25 % de Perviy Kanal contrôlée à 51 % par l’Etat. Cette acquisition s’est effectuée pour 150 millions de dollars auprès de la société de Roman Abramovitch qui conserve 24 % de la chaîne.