Un Traité de Reconnaissance Mutuelle est signé avec le Royaume de Ruthenia

Traité de Reconnaissance Mutuelle - Royaume de RutheniaLe Royaume de Nova Francia vient tout juste de signer un nouveau Traité de Reconnaissance Mutuelle avec le Royaume de Ruthenia situé au Brésil et dirigé par S.A.R. Oscar Ier Roi de Ruthenia. Le Royaume de Ruthenia est une monarchie constitutionnelle confédérée située en Amérique du Sud, en Europe et en Antarctique de l’Est. Revendiquant environ trois kilomètres de territoire, sa capitale se trouve à PersenburgGötzödorf. Le royaume possède des enclaves à Madère (Portugal), en Antarctique, et au New Jersey (États-Unis).

Les premières colonies arrivées sur cette terre revendiquée par le Royaume de Ruthenia, se situent à la première moitié du XVIIIe siècle, avec l’arrivée de la famille royale du Portugal au Brésil. Avec la chute de Napoléon et le retour de la dynastie de Braganza au Portugal, la Chambre des Thomaz-Rocha a décidé de rester dans la région, après avoir établi son pouvoir et son prestige parmi les habitants.

Dès lors, la « famille régnante » de la Ruthénie ignora le gouvernement et assura l’autonomie sur le territoire, qui ne fut contestée par aucune autorité et eut la faveur de plusieurs sujets. Le 19 novembre 2014, après près deux siècles d’exercice ininterrompu du pouvoir dans la région, une étape importante fut franchie. Après avoir obtenu la permission de son père, le désormais roi Oscar Ier de Ruthenia créa le Trône de Ruthénie, déclarant la Ruthénie comme étant un royaume indépendant.

Le lendemain, le drapeau, le blason national, le titre royal, les ministères des Affaires étrangères, de l’Intérieur, des Finances et de la maison royale, de la Défense et de l’Immigration ont été établis, et la liberté religieuse dans le royaume a été accordée.

Dans les premières heures du 21 novembre, le Royaume de Acrin a été la première nation à reconnaître la Ruthénie, suivie par le Reich allemand des Mednyi et la République populaire de Hashima. Le lendemain, la Ruthénie a également signé un Traité de Reconnaissance Mutuelle avec le Royaume de Wiltogo.

Votre Altesse Sérénissime, Monsieur le Grand Chancelier,

Après avoir étudié avec un grand plaisir votre site internet, je constate nos intentions et volontés conjointe d’écrire un monde plus agréable pour nos concitoyens. Ainsi, je me fais la joie d’accéder à votre demande et me verrais honoré de signer notre premier rapport officiel.

De plus, je serais en ma qualité personnelle, très heureux d’ouvrir de plus vastes relations diplomatiques entre nous. Je confie donc à la noblesse de votre caractère, d’entretenir nos futures relations.

Le très honorable, Nicolas François Jacques Grangier de Fleurac. Ministre des Affaires Étrangères de Ruthenia, Comte de Fleurac

517px-CoA_Kingdom_of_RutheniaLes trois premiers mois d’existence du Royaume de Ruthenia ont été en proie à l’incertitude et l’instabilité politique, mais le roi Oscar a été en mesure de maintenir l’ordre et de développer le royaume. Le 22 mars 2015, la capitale a été officiellement transférée vers le sud, à Persenburg-Götzödorf, ayant déjà été à Alto da Solidão. D’une monarchie absolue dès son commencement, tout a changé avec la Constitution de 2015. Ruthénie est devenue une monarchie constitutionnelle avec un système de gouvernement parlementaire, dans lequel le roi de la Ruthénie est le chef de l’État, tandis que le chancelier est le chef du gouvernement.

Le pouvoir du roi a été séparé entre les branches législative, exécutive et judiciaire du gouvernement.

Le 30 mars 2015, la Maison Royale a décidé, après une certaine controverse, de reconnaître rétrospectivement le duc de Ruthénie Ari – père du roi Oscar – comme ayant été le premier roi du pays.

Malgré que Oscar ait exercé sa domination sur le gouvernement depuis sa fondation le 19 novembre, ce ne fut que le 20 novembre qu’il fut officiellement déclaré roi. Il fut décidé que pour quelques heures entre les 19 et 20 novembre, son père, le duc Ari, avait été le roi intérimaire de la Ruthénie. Le titre de noblesse du duc fut modifié pour « Royal Majesté » et il obtint des armoiries spéciales. En outre, sa femme (la mère de l’actuel roi) a pris le titre de Altesse Royale, mais elle a gardé son blason. Dans la pratique, le seul effet réel de cette décision était d’ajouter un roi à la liste des dirigeants et de retarder le début officiel du règne de Oscar sur la Ruthénie.

Le Traité de Reconnaissance Mutuelle entre le Royaume de Nova Francia et le Royaume de Ruthenia, au Brésil.

Le Traité de Reconnaissance Mutuelle entre le Royaume de Nova Francia et le Royaume de Ruthenia.

Publicités

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 26 janvier 2016, dans Actualités, et tagué , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :