Le Royaume de Nova Francia et la Principauté de Lorenzburg ont signé un Traité de Reconnaissance Mutuelle

Traité de Reconnaissance Mutuelle avec la Principauté de Lorenzburg (23 janvier 2016)

Traité de Reconnaissance Mutuelle avec la Principauté de Lorenzburg (23 janvier 2016)

Le Royaume de Nova Francia vient tout juste de signer un Traité de Reconnaissance Mutuelle, ainsi qu’un Traité de Relations Diplomatiques et d’Échange Culturel avec la Principauté de Lorenzburg, en Suède.

La Principauté de Lorenzburg, ou tout simplement Lorenzburg, est une micronation fondée le 1er Décembre 2014. Les frontières de la nation coïncident avec les frontières du district de la ville de Lorensberg, dans la ville suédoise de Karlstad. La zone est d’environ 11 hectares (110 000 mètres carrés) et est contigüe avec les districts de Rud, de Kroppkärr et de Stockfallet. Le quartier est surtout un quartier résidentiel de villas et de maisons jumelées. Il y a aussi des bois, un jardin d’enfants et quelques terrains de jeux. La Principauté n’occupe pas, ni par la force ni par tout autre moyen, le territoire de la Suède, mais s’entend comme une sorte de « double exposition » où la nation s’éclipse, comme un univers parallèle du district de la ville de Karlstad. Tout comme le Royaume de Nova Francia, Lorenzburg vise à être un refuge pour les visionnaires, les libres penseurs, les artistes, les scientifiques et tous les autres. Lorenzburg est un Paramythocracy constitutionnel (du grec « paramythos » – conte de fées). La Principauté de Lorenzburg a été fondée à l’aide d’une subvention de la municipalité de Karlstad, et la fondation de la nation est lancée comme un projet d’art communautaire à grande échelle mettant l’accent sur l’agriculture urbaine, la narration collective et le tourisme.

L’un des symboles les plus importants de Lorenzburg est le Pois Couronné. Ceci est une référence au conte de fée « La Princesse au petit pois », par HC Andersen. Dans la Principauté de Lorenzburg, le petit pois est vénéré comme étant le vrai protagoniste du célèbre conte de fée. Il est un rappel que ce qui est petit peut aussi être la cause de la grandeur.

We, Lorenzburg, are very happy for this new friendship and hope it
will generate many mutual benefits for our two nations. Kind Regards,
– H.S.H. Prince Freï of Lorenzburg

Culture et Traditions

ArmoiriesLa culture de Lorenzbou est la célébration dans la nature. La vie, la nature et de la communauté sont considérés comme des sources de beauté et de bonheur. La guilde Lorenzbou de St.Knut est porteuse de la tradition et du patrimoine. À l’origine, les guildes de Saint Knut (Saint Canut) étaient propagées dans l’Europe du Nord. Les guildes ont un caractère religieux et ont donné à leurs membres la solidarité et la protection dans les moments où le système législatif était faible. La plupart des guildes de Saint Knut ont eu le duc Knut (Canute) Lavard comme leur saint patron ; il avait été canonisé par le pape en 1169 et elles ont probablement tiré leur origine vers les années 1170 et 1250. Les guildes ont également servi comme une défense locale, ou Home Guard, et ont donc disposé d’exercices et de concours de tir à l’arc réguliers. La guilde de Saint Knut pratique encore l’ancienne tradition du « Parrot », tir sur cibles en forme de perroquets.

Les guildes contemporaines sont essentiellement de caractère social. Elles célèbrent les traditions et organisent des dîners et des danses annuels, ainsi que d’autres activités sociales. La guilde participe également à des travaux de charité dirigés vers les jeunes et les personnes âgées. Les guildes de Saint Knut sont inhabituelles car, depuis le tout début, elles accueillent aussi bien les hommes que les femmes en tant que membres.

La célébration principale, depuis les temps anciens, est le jour de la fête de Saint Knut le 13 Janvier ou le samedi le plus proche. À la réception, les frères et les sœurs décédés sont commémorés et de nouveaux membres sont introduits. La guilde organise également le « parrot-shooting » annuel traditionnel à la fin de mai ou au début de Juin.

x

English-Version-03

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une Quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 24 janvier 2016, dans Actualités, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :