La Constitution du Royaume de Nova Francia est officiellement ratifiée

La Constitution du Royaume de Nova Francia

La Constitution du Royaume de Nova Francia

En ce jour du 223e anniversaire de la mort du Roi Louis XVI, alors que plusieurs messes sont célébrées en France, en Belgique et ailleurs pour commémorer son martyr, le prince Guy de Boulianne et la Gardienne des Sceaux Francine Minville, ont officiellement ratifié la Constitution du Royaume de Nova Francia. Le 21 janvier est donc une date charnière pour notre micronation, non seulement parce que c’est le jour où les lys tombèrent sur le sol de France, mais aussi parce que c’est le jour où le premier débat eut lieu à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada (aujourd’hui au Québec) et où il fut décidé de tenir le procès-verbal de la Chambre en français et en anglais, sans préséance de la seconde langue (pourtant langue du pouvoir britannique) sur la première (Débat sur les langues).

Le 21 janvier 1948 est aussi la date où  réapparurent les lys sur le sol de la Nouvelle-France avec l’adoption officielle du drapeau du Québec, le Carillon moderne, tandis que le 21 janvier 1997 est la date où le roi de l’Anse reçut son mandat royal lors d’un référendum tenu dans la municipalité de l’Anse-Saint-Jean, voisine du territoire non organisé de Lalemant, où se situe notre micronation. Le 21 janvier 2016 est donc le jour officiel de la fondation du Royaume de Nova Francia dans la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

« (…) L’homme instruit par l’histoire sait que la société peut être transformée par l’opinion, que l’opinion ne se modifiera pas toute seule et qu’un seul individu est impuissant à la changer. Mais il sait que plusieurs hommes, opérant ensemble dans le même sens, peuvent modifier l’opinion. Cette connaissance lui donne le sentiment de son pouvoir, la conscience de son devoir et la règle de son activité, qui est d’aider à la transformation de la société dans le sens qu’il regarde comme le plus avantageux. Elle lui enseigne le procédé le plus efficace, qui est de s’entendre avec d’autres hommes animés des mêmes intentions pour travailler de concert à transformer l’opinion. » Charles Seignobos

constitution-signatures

Alors même que l’Institut de la Maison de Bourbon convie le public à assister à la messe qui sera célébrée le 24 janvier prochain à la Chapelle Expiatoire de Paris, en présence du duc d’Anjou, Chef de la Maison de Bourbon, un nouveau royaume prend naissance sur l’ancien territoire de la Nouvelle-France, qu’on appelle aujourd’hui le Québec. Le fondateur du Royaume de Nova Francia descend de la lignée de Louis Boulianne, l’un des 21 colonisateurs de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean (lire plus au sujet des Fils de l’Ours). Ce dernier est le neveu de l’instigateur de la Société des vingt-et-un, Alexis Tremblay dit Picoté, époux de Marie-Modeste Boulianne, et de Joseph Tremblay, époux de Theotiste Boulianne. La famille Boulianne a donc toujours été très impliquée dans la fondation du Royaume du Saguenay.

Le Royaume de Nova Francia est un refuge pour les visionnaires, les libres penseurs, les artistes, les scientifiques et les personnes libres de toute servitude. La micronation promeut les droits de l’homme, l’émancipation et le bien-être de l’humanité. Le Royaume de Nova Francia doit être un modèle en terme de bon voisinage avec les nations environnantes et d’utilisation rationnelle des ressources naturelles. Il doit fournir à ses citoyens les moyens de s’épanouir en conformité avec leurs convictions et leurs talents personnels.

Le Royaume de Nova Francia est un État indépendant de toute servitude au sein de la MRC du Fjord-du-Saguenay. La micronation n’occupe pas le territoire, ni par la force ni par tout autre moyen ; elle doit être comprise comme l’expression d’une nation imaginaire ne se substituant d’aucune façon au territoire non organisé de Lalemant. Chaque individu, peu importe où il habite dans le monde, est invité à demander la citoyenneté dans le Royaume de Nova Francia. Nous traitons toutes les personnes également, sans aucune discrimination.

Le Royaume de Nova Francia est un royaume sans roi

Notre micronation soutient donc le retour de S.A.R. le Roi de l’Anse, une monarchie représentative ayant une dimension touristique, artistique et culturelle dans le Royaume de Nova Francia. Nous soutenons également la réalisation du projet Saint-Jean-du-Millénaire, une immense fresque végétale sur le flanc du Mont-Édouard, dans la MRC du Fjord-du-Saguenay.

La Commission de toponymie du Québec  a déjà approuvé des noms officiels de secteurs dont 21 baronnies, 9 comtés et 3 duchés.

Le Mont Saint-Jean-du-Millénaire est d’une hauteur 1.711 pieds / 522 mètres. Basé sur des données peakery, il se classe comme la 514e plus haute montagne au Québec et la 9632e plus haute montagne du Canada. Les pics les plus proches sont la Montagnes de la Tour, le Mont Édouard, le Mont Laure-Gaudreault, les Monts d’Orient, la Petite montagne Blanche, et le Mont Jacques-Lévesque (48° 8′ 48″ N, 70° 17′ 35″ W).

flourish-31609_640

Publicités

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 21 janvier 2016, dans Actualités, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :