Nous accueillons Éléonore du Cardinal parmi nos Dames et Ambassadrices

Eléonore du CardinalNous sommes très heureux et très honorés d’accueillir en tant que Dame au sein du Royaume de Nova Francia, l’auteure et romancière Éléonore du Cardinal. Celle-ci devient du même coup l’ambassadrice de notre micronation dans l’arrondissement du Vieux-Longueuil, au Québec, Canada (130 069 habitants).

Très jeune, Éléonore a deux passions : l’écriture et le monde minéral. Elle écrit son premier roman « Les sources du désespoir » à l’âge de quinze ans. Mais, née dans une famille où « artiste » ne peut en aucun cas être une profession, elle suit un autre chemin et à trente ans, détruit tous ses écrits. Quelques années plus tard, un ami l’encourage à reprendre sa plume. Après un refus catégorique, l’inspiration vient frapper à sa porte et lui insuffle des romans fantastiques pour grands et petits.

Les cours de peinture pris dans sa jeunesse l’aident à créer un style pictural original mettant en valeur ce monde minéral tant aimé. Le bois poncé et sculpté sert de support à ses créations où vont chatoyer les pierres semi-précieuses, la poudre d’or, l’argent et le cuivre.

Éléonore du Cardinal écrit à propos d’elle-même :

Retour vers l’AtlantideUn écrivain ne peut se présenter comme tout le monde, qui plus est, un écrivain dont le domaine est le fantastique.

Je suis née par une belle journée du mois de mai dans une famille qui me prédisposait à une vie aisée. J’y ai vécu une jeunesse heureuse à l’abri de tout et ma vie aurait pu continuer ainsi. Mais je n’étais pas une mortelle ordinaire, j’avais été propulsée dans le monde des humains et mon destin avant de pouvoir se réaliser devait m’entraîner dans des chemins douloureux. De succès en galères, d’amours en désillusions, j’ai avancé sur ce chemin de vie qui était le mien. Très jeune, l’art s’est manifesté comme une évidence, l’écriture puis la peinture ont été des sources de joie pendant de longues années. Puis le vent du destin m’a entraînée à travers le monde et j’ai pour un temps arrêté toute activité artistique.

Jusqu’au jour où l’impérieux besoin de peindre s’est emparé de moi. L’esprit inventif qui avait toujours été le mien allait me faire sortir des sentiers battus, pour créer un genre pictural particulier, dans le même temps les fées sont venues me rappeler ma mission : Je devais parler d’elles et des mondes parallèles par l’entremise de l’écriture. Plusieurs contes et livres ont vu le jour pour mener à bien ma mission.

C’est mon deuxième roman « Retour vers l’Atlantide » que je vous présente sur cette page.

Publicités

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 15 janvier 2016, dans Actualités, et tagué , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :